La Glaire Cervical

 

Là où certains la considèrent comme un simple écoulement vaginal, d’autres savent que la glaire cervicale est un indicateur concret de la fertilité féminine. Dans le cadre d’un projet de grossesse, l’observation minutieuse de la glaire cervicale peut s’avérer très utile, car celle-ci peut indiquer le moment où nous nous situons dans notre phase la plus fertile et où nous avons donc le plus de chance d’avoir un bébé !

Qu’est-ce que la glaire cervicale ?

Le col de l’utérus est un canal étroit qui mène à l’utérus. Il s’ouvre et se ferme de manière cyclique. Les glandes qui le recouvrent produisent une glaire cervicale de qualité variable, qui permet de savoir si nous nous trouvons dans une phase fertile ou non. Quand la glaire cervicale est épaisse et imperméable, elle obstrue le col de l’utérus, ce qui nous protège des bactéries. Elle empêche également les spermatozoïdes d’y pénétrer, car le corps n’est pas encore prêt pour la fécondation de l’ovule sur le plan hormonal. En revanche, lorsque notre corps est prêt à concevoir, la glaire cervicale devient plus fluide et un peu sucrée, ce qui lui permet de protéger les spermatozoïdes, de les filtrer, de les nourrir et de les accompagner.

Comment examine-t-on la glaire cervicale ?

Tout le monde n’aime pas le faire, mais ce n’est pas aussi inconfortable qu’on le pense. Il n’est pas nécessaire d’introduire ses doigts jusqu’au fond du vagin. Il y a assez de glaire qui se trouve à l’entrée du vagin pour pouvoir examiner sa consistance. Il suffit de prélever un peu de cette glaire avec l’index (et éventuellement avec le majeur) et d’observer si elle est plutôt crémeuse, aqueuse ou élastique (voir schémas). Dans ta phase la plus fertile, tu as peut-être déjà remarqué que le papier toilette « glissait » facilement, ou qu’il restait de la glaire après t’être essuyée. Tu peux évaluer cette glaire de la même manière que nous l’avons décrit ci-dessus.

La glaire évolue-t-elle au cours du cycle ?

Les schémas ci-dessous montrent le lien entre la fertilité, la température basale, les hormones et la consistance de la glaire cervicale avant l’ovulation (voir les schémas avec une bordure bleue).

Infertile : glaire sèche et imperméable

Les glandes situées au bas du col de l’utérus produisent généralement ce type de glaire après les règles et après l’ovulation. Lorsque les règles sont terminées, le col de l’utérus se referme et une glaire impénétrable pour les spermatozoïdes bloque le passage vers l’utérus. Ce type de glaire n’est généralement pas observable à l’entrée du vagin, donc il n’y a pas ou peu de pertes visibles, et le vagin donne l’impression d’être un peu sec. La durée de cette phase en début de cycle dépend du degré de maturité des follicules en cours de croissance et de l’influence éventuelle de facteurs extérieurs sur cette croissance, comme le stress, un régime alimentaire strict, des sports extrêmes, etc. Alors que cette phase peut être inexistante dans les cycles très courts, les phases humides et sèches peuvent alterner plusieurs fois dans les cycles très longs. Les spermatozoïdes mâles ne peuvent pas résister à cet environnement vaginal acide et leur survie est estimée à 3 heures au maximum.

Probablement fertile : glaire collante, grumeleuse ou crémeuse

De plus en plus d’œstrogènes sont produits à l’intérieur des nouveaux follicules et ces hormones sont transportées via la circulation sanguine vers le cerveau et le col de l’utérus, entre autres. Les glandes situées un peu plus haut dans le col de l’utérus produisent une glaire collante et grumeleuse qui devient progressivement plus fluide et crémeuse. Le vagin s’humidifie et on peut observer une glaire cervicale plus abondante à l’entrée du vagin. Ce sont les premiers signes qui indiquent que tu entres dans ta phase de fertilité. Les spermatozoïdes ont encore du mal à se déplacer rapidement, mais la consistance de la glaire leur permet désormais de se protéger de l’environnement vaginal acide, l’espace d’un court instant.

Fertile : glaire liquide et élastique

Quelques jours avant que le follicule soit prêt à se rompre et à libérer un ovule mûr dans la trompe de Fallope, le taux d’œstrogènes augmente fortement. Le climat vaginal devient humide, et la glaire est désormais produite dans les glandes qui sont situées dans la zone supérieure du canal cervical. Cette glaire ovulatoire est élastique et fluide, souvent filante. Elle ressemble à du blanc d’œuf cru et peut être encore plus aqueuse. Cette glaire protège, filtre, nourrit et transporte les spermatozoïdes, ainsi que le sucre qu’elle contient, jusqu’au col de l’utérus. Les spermatozoïdes peuvent y survivre 3 à 5 jours maximum. C’est le meilleur moment pour avoir des rapports, si tu souhaites avoir un bébé. Pour s’assurer qu’un nombre suffisant de spermatozoïdes vivants puissent remonter vers l’ovule fécondable en permanence, il est recommandé d’avoir des rapports sexuels tous les 2 jours pendant cette période.

Après l’ovulation

Une glande qui produit de la progestérone se développe à partir des restes du follicule qui s’est rompu et a libéré l’ovule. Cette hormone parcourt ensuite tout le corps via la circulation sanguine. La température basale augmente de façon significative et la glaire, désormais produite par les glandes de la partie inférieure du col de l’utérus, redevient imperméable, fermant à nouveau le col de l’utérus.

Altération des phases de la glaire cervicale

Il est important de noter que divers facteurs peuvent influencer la qualité de la glaire cervicale, ce qui peut venir compliquer son évaluation. Le stress, ainsi que l’excitation sexuelle peuvent provoquer une augmentation temporaire des pertes vaginales. Ces dernières peuvent même ressembler à la glaire fertile que l’on observe avant l’ovulation, alors qu’elles n’en sont pas. En outre, les médicaments contre la toux, entre autres, peuvent liquéfier les pertes, qui ne doivent pas non plus être confondues avec la glaire fertile. Si ta glaire cervicale semble être fertile, mais que ta température n’augmente pas, il se peut que tu n’ovules pas. Si une glaire cervicale qui a l’air d’être fertile peut laisser penser que l’ovulation est imminente, et t’encourage à programmer des rapports sexuels pour concevoir, elle ne confirme pas que l’ovulation a réellement eu lieu. Ce n’est qu’en observant son association à l’augmentation de la température basale que l’on peut supposer sans risque que la qualité de la glaire est due à une augmentation du taux d’œstrogènes, marquant le début de la phase fertile.

Dans divers forums, des femmes échangent leurs expériences sur l’influence des médicaments contre le rhume et des inhalateurs pour l’asthme sur la qualité de la glaire cervicale, en raison de leur effet décongestionnant. Malheureusement, aucune étude clinique n’a été menée à ce jour pour le confirmer ou l’infirmer.

Pourquoi les données liées à la glaire cervicale ne sont-elles pas incluses dans l’analyse de Daysy ?

La glaire cervicale est un marqueur important de la fertilité féminine pour les femmes qui ont été formées à l’observation. La nature de la glaire cervicale peut être enregistrée dans la section notes de l’application DaysyDay, ce qui fournit un outil supplémentaire pour celles qui planifient une grossesse. Cependant, étant donné que la glaire cervicale est propre à chaque personne, et que nos sondages internes ont montré que même celles qui ont été formées ne sont pas toujours certaines d’interpréter correctement l’aspect de leur glaire cervicale, l’algorithme de Daysy ne permet pas d’inclure ces notes personnelles dans le calcul de la fertilité.

Daysy est un appareil qui a été conçu pour être utilisé de manière autonome sans nécessiter de formation supplémentaire. L’observation et l’analyse du liquide cervical nécessitent toutefois de suivre une formation dispensée par un praticien, car il est propre à chacune et n’est régi par aucune règle universelle.

Sur le plan scientifique, il n’existe actuellement aucune méthode standardisée qui permette d’observer et d’évaluer objectivement la qualité de la glaire de façon fiable, surtout si l’on tient compte des différents facteurs qui peuvent affecter la nature de la glaire individuelle. De nombreux médicaments ont une influence sur les muqueuses, et la consistance de la glaire cervicale peut même être modifiée par la déshydratation induite par la consommation d’une tasse de café quotidienne, rendant ainsi l’interprétation plus complexe et moins fiable.

Nous avons conçu Daysy afin que tu puisses facilement t’en servir, sans devoir suivre de formation spécialisée et sans avoir une compréhension approfondie de la glaire cervicale ou des nuances de l’analyse du cycle. Nous avons créé Daysy comme une solution simple et applicable de manière fiable. Nous encourageons les utilisatrices à observer leur glaire cervicale en association avec leur température basale pour mieux délimiter leurs jours fertiles.

Daysy 2.0 - ton moniteur de fertilité personnel
299.00 EUR

Incl. TVA et frais de transport - Produit disponible - délai de livraison: 2-3 jours*

Daisy calcule ta période de fertilité : Ton état de fertilité va être affiché soit en rouge (vous êtres fertile) soit ...